Temps de lecture: 3 minutes

Les escrocs d’une créativité sans borne se servent également des technologies pour parvenir à leurs fins.
Il convient de dénoncer ces pratiques dont les premières victimes sont les plus vulnérables, ou dans tous les cas les moins informés d’entres nous.
Parmi celles-ci, nombreuses sont celles qui ont pour origine un appel téléphonique inamical  …

Prévenir l’escroquerie

il y a tellement de cas signalés qu’il vous est sans doute arrivé de recevoir des appels qui, dès la première sonnerie sont coupés avant que vous ayez le temps de décrocher.
Vous trouver un message vocal vous demandant le plus souvent insistant sur l’urgence de « rappeler votre service client » sans plus de précision. Ces appels « fantômes » n’ont d’autre but que de vous faire appeler un numéro de téléphone commençant par 08….

Si vous ne savez pas que ces appels sont surtaxés, vous appelez et êtes accueilli par un système automatique ou serveur vocal qui suivant la stratégie et sous différents prétextes vous font patienter pour vous conserver en ligne le plus longtemps possible, ou d’autre cas après avoir établie la communication, celle-ci est raccrochée.

Le principe de l’arnaque ; les petits ruisseaux…

Le plus souvent ces appels sont reçus sur votre mobile, mais si l’appel reçu est gratuit, c’est dans le numéro de rappel au numéro indiqué qu’est le piège et l’objet de l’arnaque.
En effet il vous est demandé de rappeler un numéro commençant par 089..et dont le coût peut aller jusqu’à 0,80€/Minute ou 3€/Appel.
Au moment de recevoir votre facture de téléphonie ou d’enregistrer le paiement de celle-ci, si vous y êtes attentif, vous constaterez l’anomalie pour une augmentation de quelques euros ou dizaine d’euros .
Mais multipliez quelques euros par des milliers d’appels chaque jour et vous comprendrez le bénéfice illégitime procuré par ce stratagème.
De plus le montant individuellement étant faible vous n’irez pas saisir un tribunal et engager des procédures pour si peu; une action collective est la seule envisageable.
Un bénéfice maximum pour un risque minimum mais les pouvoir publics font néanmoins ce qu’ils peuvent pour mettre fin à ces pratiques d’escrocs.

Le modèle économique

En fait ultra simple et sans investissement lourd et des frais de fonctionnement très légers ce qui rend l’opération accessible

  1. Je réserve un numéro de téléphone surtaxé à un opérateur
  2. Je lance depuis un serveur informatique qui fait office d’automate de nombreux appels en absence qui ne coûtent rien
  3. Vous appelez ces numéros surtaxés qui sont intégrés dans vos consommations par votre opérateur fixe ou mobile
  4. Votre opérateur reverse le montant de vos communications à l’opérateur propriétaire du numéro utilisé par l’escroc
  5. Cet opérateur reverse à son tour la part du montant négocié avec son propre client à l’origine de l’opération.

La boucle est bouclée, et le gain conséquent avec une marge qui ferait rêver plus d’un entrepreneur honnête.

Comment dénoncer ces pratiques

Il est mis à votre disposition 2 moyens simples et rapides pour stopper ces agissements

Envoyer un SMS de signalement au 33700

Depuis votre mobile envoyez un SMS au numéro en indiquant dans le corps de votre SMS le n° de téléphone qui vous a contacté

Appeler le 0811 02 02 17

Envoyer le signalement à www.internet-signalement.gouv.fr

Pour en savoir un peu plus

A la différence des numéros géographiques 01,02,03,04,05 ou mobiles 06,07 dont le prix de l’appel est à la charge de l’appelant à un tarif unique, avec les numéros de type « 08 » ce sont  le 2 ou 3 chiffres qui suivent le 08 qui détermine qui paie et combien.
Dans le cas présent les numéros qui sont indiqués sont des numéros dont la charge est à l’appelant, et dont le prix est fixé par l’entreprise qui propose « le service »dans les limites d’un prix plancher mas surtout plafond, fixé par l’autorité de régulation des télécoms; l’ARCEP en France.

Au 1er Octobre 2015, une réforme des numéros spéciaux et modèle de facturation a fait l’objet d’une remise à plat par le régulateur des télécoms, l’ARCEP, tant il était  difficile au consommateur de s’y retrouver.
Pas sûr que cette cette réforme ait simplifié la lecture du public. Pour davantage d’informations  http://www.infosva.org/index.php

Nous publierons ultérieurement un guide des numéros spéciaux.

Ici un lien vers le site de la Police Nationale avec davantage d’explications 

 

N’hésitez pas à vous inscrire sur notre site si vous souhaitez être informé de nos publications